ICARUS (POWIEDZ TO)

capture-decran-2016-12-10-a-17-04-21

 

➸ ICARUS
(POWIEDZ TO)
MUSIC:
RASTAFARI (BATTERIE)
STEF (CLAVIER)
LYRICS & VOICES:
BALLADYNA↑WITCH
(For listen ➸ clic sur l’image)

 

capture-decran-2016-12-10-a-17-04-21

 

MARZENIA UWAŻASZ ZA MARZENIA
JAKBY MARZENIAMI MIAŁY BYĆ TYLKO
A TAM…
WSZYSTKO
JEST
WSZYSTKO

SERCE JAKBY WYRWANE
W PIERSIACH
CIĄGLE BIJE

A TY… ?

GDZIE WOLA TWOJA… ?
GDZIE DUSZY ŚPIEW… ?

CZEGO CHCESZ… ?
CZEGO PRAGNIESZ… ?
ZA CO
DAŁBYŚ
WSZYSTKO… ?

 

 

POWIEDZ TO
MIEJ WIARĘ POWIEDZIEĆ WRESZCIE
POWIEDZ TO
UWIERZ W SWOJĄ MOC
POWIEDZ TO
ZIEMIA SIĘ NIE ROZSTĄPI
PTAKI NIE PRZESTANĄ LATAĆ
POWIEDZ TO
ŚWIATŁO SIĘ NIE ZAŁAMIE

POWIEDZ TO
I NIE BĘDZIE JUŻ NIGDY TAK JAK PRZEDTEM
POWIEDZ TO
ZAMIAST CIĄGLE WĄTPIĆ
POWIEDZ TO
PRZESTRZEŃ NIE PRZESTANIE BYĆ CZERWONA
POWIEDZ TO
MORZA NIE PRZESTANĄ ISTNIEĆ
POWIEDZ TO
WSZYSTKO ZAMIENI SIĘ W TANIEC
POWIEDZ TO
MIEJ WIARĘ POWIEDZIEĆ WRESZCIE

A TAM
W DOLE…
ZIEMIA, GDZIEŚ W DOLE
A TY
PONAD
CHMURAMI
PONAD GWIAZDAMI

WSZYSTKO CO BYŁO DALEKIE
BĘDZIE BLISKIE

POWIEDZ TO

A TAM…
Z DALA
ZIEMIA CZERWONA CAŁA

TO ONA
TA KULA
CO WIDZISZ
TAM W DOLE

WSZYSTKO CO BYLO DALEKIE
STANIE SIĘ BLISKIE
A ZIEMIA
GDZIEŚ W DOLE
A TY

PONAD CHMURAMI
PONAD GWIAZDAMI

…POWIEDZ TO… !

CZEGO CHCESZ
CZEGO PRAGNIESZ
CO KOCHASZ

ZA CO
DAŁBYŚ
WSZYSTKO

POWIEDZ TO

 

 

NAJPIERW JEDNAK
ZOBACZ
W MYŚLACH

 

➸ ➸ ➸

 

ICARUS (DIS-LE) / FRENCH TRANSLATION APPROXIMATIVE:

 

Tu considères les rêves pour les rêves
Comme s’ils devraient être cela seulement
Et là-bas…
Tout
Est
Tout

Ton cœur comme si arrâché
Dans ta poitrine
Bat toujours

Et toi… ?
Où est ta volonté… ?
Où le chant de ton âme… ?

Qu’est ce que tu veux… ?
Qu’est ce que tu désires… ?
Pour quoi
Tu donnerais
Tout… ?

 

 

DIS-LE
AIES ENFIN LA FOI
DIS-LE
CROIS DANS TON POUVOIR
DIS-LE
LA TERRE NE SE TRANSFORMERA PAS EN GOUFFRE
LES OISEAUX N’ARRÊTERONT PAS DE VOLER
DIS-LE
LA LUMIÈRE NE SE FLÉCHIRA PAS

DIS-LE
ET IL NE SERA JAMAIS PLUS COMME AVANT
DIS-LE
AU LIEU DE DOUTER SANS CESSE
DIS-LE
L’ESPACE NE CESSERA PAS D’AVOIR DE LA COULEUR ROUGE
DIS-LE
LES MERS NE CESSERONT PAS D’EXISTER
DIS-LE
ET TOUT SE TRANSFORMERA EN DANSE
DIS-LE
AIES ENFIN LA FOI

ET LÀ
EN-BAS…
LA TERRE
EN BAS
ET TOI…

AU-DELÀ
DES NUAGES
AU-DELÀ DES ÉTOILES

TOUT CE QUI T’ÉTAIT INATTEIGNABLE
SERA LÀ

DIS-LE

ET LÀ-BAS…
DE LOIN
LA TERRE
TOUTE EN ROUGE


C’EST ELLE
CETTE SPHÈRE
QUE TU VOIS

TOUT CE QUI T’ÉTAIT ÉLOIGNÉ
VA T’ENTOURER DÈS CE MOMENT-LÀ

LA TERRE
QUELQUE PART EN BAS
ET TOI…

AU-DELÀ
DES NUAGES
AU-DELÀ DES ÉTOILES

…DIS-LE… !

QU’EST CE QUE TU VEUX
QU’EST CE QUE TU DÉSIRES
OÙ SE TROUVE TON AMOUR

POUR QUOI
TU DONNERAIS
TOUT

DIS-LE

 

 

MAIS D’ABORD
REGARDE-LE
DANS TES PENSÉES

 

➸ ➸ ➸

 

BALLADYNA↑WITCH / PARIS, FEBRUARY 2017
PHOTOGRAPHIE SUR CETTE PAGE: PASCAL RENOUX

 

Advertisements

WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS

This slideshow requires JavaScript.

WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS / ALBUM →
BALLADYNA-WITCH.BANDCAMP.COM/ALBUM/WITCHS-SONGS-WITH-GOTARDS-MUSICS

 

“L’âme d’un être humain est ainsi construite qu’elle ne peut pas oublier certaines horreurs vues ou vécues, certaines choses indicibles et certaines affres.
Si elles ont été là, s’il fallait tenir, si la vie exigeait cela – de tenir, sans devenir fou, folle, tenir en vivant, jusqu’à la frontière de l’inimaginable et de l’impossible.
On vit avec, on ne s’échappe pas de son vécu, et même si on n’y pense pas, même si on continue à vivre – on n’oublie, jamais.
Il y a pourtant certaines choses, aussi – sur lesquelles on ne peut pas dire même cela.
On ne peut pas le dire – et on ne le peut pas par cette simple raison – qu’on ne les survit point.
On n’en sort pas.
Au moins, on n’en sort pas comme on était avant.
On a été mort, morte.

…Mais celles-là – si on les avait oubliées – on serait mort encore plus, mort une fois de plus.
La vie sans mémoire des choses – des mêmes dont le monde autour parle comme des choses inadmissibles, donc abstraites – donc, ensuite : irréelles – donc, en sous-entendu : inexistantes, des choses dont l’existence on a pourtant désormais la preuve, car on les a vécu soi-même, la vie sans mémoire des choses qu’on ne peut pas nier, devient impossible ainsi qu’elle l’est avec cette mémoire.
La vie – ne peut servir qu’à un but désormais : déraciner tout – absolument tout – ce qui fait que le monde vit – encore et encore – ces choses-là – dont de l’existence ainsi que de ses raisons on se rend désormais compte.
Si l’on en pense.
La haine pour le mal dont on a vu tomber le masque est tellement grande qu’on ne peut que se battre pour finir avec tout ce qui le rend possible – et surtout, se battre pour l’anéantir la où se trouvent ses fondements.

Pour que JAMAIS PLUS, JAMAIS ET PERSONNE,
NI AUCUN ÊTRE VIVANT, À AUCUN PRIX, JAMAIS ET NULLE PART.
NE VIVE DU MENSONGE, DE L’EMPRISONNEMENT, DE L’INVIVABLE.

…Le monde pourtant tourne depuis les siècles.
TELL QUARAMEL, musique de GOTARD en parle.
Il continue de tourner, les « lois » écrites par les hommes, les « lois » suivies par les foules soumises, ne changent pas.
Comme s’il n’y ait de rien.
Mais on n’arrête pas son oeuvre.
On ne veut pas et n’acceptera jamais faire d’une autre chose que celle-là.

De sa force – qui s’était forgée grâce aux horreurs, grâce aux enfers – la Sorcière, aujourd’hui, possède la Conscience”.

/TEXT FROM “WITCH’S WRITINGS”➷ LIÉ AVEC LA PRÉSENTATION OF THE SONGS “PŁOŃ, WIEDŹMO, NA STOSIE… ! (CRUCIFIED HEART)” & DE “ASTROLABIUM (WITCH’S COURSE TO THE STARS)” EN 2015 À LA Soirée “Cénacle du Cygne” à PARIS/.

 

 

« WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS ». Il s’agit d’une très ancienne histoire du cycle des Songs : qui ne pouvait pas, pendant longtemps, de se voir en ce que, il y a certain temps, on nommait « l’album ».
…J’étais… parfois… comme en surprise – en re-écoutant mes propres chants d’il y a des siècles, d’il y a de hier : mais c’est comme la surprise sans surprise, une non-surprise – puisque ces chants… on sait très bien d’où ils viennent, on se rappelle TOUT.
ON N’OUBLIE PAS.
ON SAIT AUJOURD’HUI LE « POURQUOI »,
AU MOINS ON LE SAIT PARTIELLEMENT: ET ON SAIT DONC QUE « OUBLIER » SERAIT ENLEVER LE SENS AUX CHOSES.
ON NE LE FERA PAS.
– TOI, LA WITCH : TU NE LE FERAS PAS… !
TU VOULAIS LE SAVOIR… ?
TU L’AS EU… ! CE QUE TU VOULAIS – TU L’AS EU… !
…ET BIEN, AU MOINS PARTIELLEMENT.

 

➸ ➸ ➸

 

WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS. LYRICS & VOICES: ฿ALLADYNA-WITCH ➹ MUSICS: GOTARD / JACEK KUL. PHOTOGRAPHY & ALBUM’S COVER: ANDREAS CARAISCO & ฿-WITCH / Théâtre De Révolte ↑ Violent Dance & Voice Theatre Company, XXI SIÈCLE. GOTARD’S PHOTOGRAPHY (COVER OF THE ALBUM ON YOUTUBE): ARCHIVE OF THE ARTIST. FRANCE, 2012-2016. Album: https://balladyna-witch.bandcamp.com/album/witchs-songs-with-gotards-musics
Website des “WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS”:

BALLADYNA-WITCHSONGS2.TUMBLR.COM