L’ARTISTE, C’EST CELUI QUI…

This slideshow requires JavaScript.

L’artiste,
c’est probablement
celui qui ne comprend pas
des raisons de ce qui lui arrive
pendant que
ce qui lui arrive
appartient au genre des choses
pour un humain “statistique”
trop inimaginables,
trop hallucinantes,
trop cruelles,
trop infernales.
Le genre des choses
dont un humain moyen
dit habituellement:
– “C’est trop fort”
et encore plus probablement:
– “Ça N’EXISTE PAS, c’est impossible”.
…Dès que l’on comprend ce “pourquoi”,
et dès que tout ce qui a eu lieu,
ainsi que tout ce qui nous entoure
ne peut plus se regarder sur le niveau
sur lequel il était regardé précédemment
(le niveau de la vision de l’humain “statistique”,
donc aveuglé), on pourrait arrêter
tous les cris de la rébellion
(qui signifient toujours qu’en dehors de nous
il se trouve quelqu’un ou quelque chose
de plus grand, de plus fort,
de plus puissant que nous,
nous sommes
ainsi que l’est notre capacité
de comprehension
de ce qui est en train de se passer
et qui – contre notre gré
et comme si en envie de tuer
tout ce que nous sommes –
avait lieu depuis toujours:
en continuant de jouir
jusqu’à la victoire
– de qui…? –
de la possibilité perverse
de décider
de nos sorts)
…et cesser
toute la création.
On s’est montré victorieux après toutes les agressions,
après toutes les tentatives de la prise du pouvoir
sur nos âmes, sur nos corps et sur nos esprits.
…Mais à part de se montrer victorieux
– ce qui est dans tout cela encore une chose la plus facile –
on a guéri des conséquences,
on a amortisé le karma,
on a dit “adieu” aux séquelles du passé.
On se rend compte à présent
que tout ce qu’on a crée,
tout ce dont on a crié,
tout ce dont on a parlé,
n’a plus d’une raison d’être.
Ou qu’au moins, tout devrait être refait,
récrée à l’autre façon:
puisque les sources de toute chose
se trouvent plus loin
et plus profondément encore
que le positionnement des raisons
les plus proches.
En plus, en simultané,
il s’avère que de ce qu’on a découvert
on n’est pas censé de parler forcement
ni – autant moins – précisément
(puisque la situation étant valide aussi en passé
se répète aussi là:
personne ne comprend de ce de quoi on parle;
seulement là… on n’a plus besoin que quiconque nous comprenne)
et que – quant à cette chose-là
on n’a nul besoin de la montrer sur scène
puisque la chose…
la dépasse.
IMG_2858
…Mais est ce qu’on peut arrêter donc:
d’être artiste…?
…Laisser derrière toi ce qui t’a fait créer et crier,
laisser,
comme si ton expérience
n’avait jamais existé…?
Comme si tu ne savais pas
aujourd’hui
de ce que
– tout même –
tu as dû savoir
à l’occasion de ton voyage
et (encore pire)
de le connaitre…?
…On le peut, probablement:
puisque l’on peut faire désormais
tout ce qu’on veut.
…Mais ça,
peut-on le vouloir vraiment…?
…La vraie création,
c’est seulement après sortir de l’enfer,
qu’elle peut se faire.
Avant, il n’y a que les combats:
ceux admirés autant par ceux qui ne les ont jamais vécu
et qui n’ont jamais dû être les guerrier(e)s.
Avant, il n’y a que les hurlements,
le sang qui coule de l’âme.
Les scènes n’ont plus d’importance,
on a tout ce qui se passera
dans son intérieur.
➸ ➸ ➸
BALLADYNA↑WITCH ➸ PARIS, AVRIL – MAY 2017.
Advertisements

BALLAD OFF… (ON ÉTAIT COMME LES ÉTOILES)

41555399 - bright red and black indian ohm image on material

 

ON ÉTAIT COMME LES ÉTOILES
TU NE CROIS PAS…?

ON BUVAIT DE L’EAU PURE
LUMIÈRE ÉTAIT SUFFISANTE
ON AVAIT TOUT
ON ÉTAIT TOUT
ON N’AVAIT PAS FAIM

LES ANIMAUX VENAIENT À NOS MAINS
QUI LES CARESSAIENT
AU LIEU DE LES TUER

ON ÉTAIT COMME LES ÉTOILES
TU NE CROIS PAS…?

ET AUJOURD’HUI
ON EST
QUI

41555399 - bright red and black indian ohm image on material

 

BALLADYNA↑WITCH: “ON ÉTAIT COMME LES ÉTOILES” ↑ PARIS, 11 MAY 2017.
INSPIRED BY THE MUSIC “BALLAD OFF…” COMPOSED BY FABRICIO L.
FOR LISTEN THE MUSIC → CLICK ON IMAGE.
PHOTOGRAPHY: JOHN WILLIAMS.

ICARUS (POWIEDZ TO)

capture-decran-2016-12-10-a-17-04-21

 

➸ ICARUS
(POWIEDZ TO)
MUSIC:
RASTAFARI (BATTERIE)
STEF (CLAVIER)
LYRICS & VOICES:
BALLADYNA↑WITCH
(For listen ➸ clic sur l’image)

 

capture-decran-2016-12-10-a-17-04-21

 

MARZENIA UWAŻASZ ZA MARZENIA
JAKBY MARZENIAMI MIAŁY BYĆ TYLKO
A TAM…
WSZYSTKO
JEST
WSZYSTKO

SERCE JAKBY WYRWANE
W PIERSIACH
CIĄGLE BIJE

A TY… ?

GDZIE WOLA TWOJA… ?
GDZIE DUSZY ŚPIEW… ?

CZEGO CHCESZ… ?
CZEGO PRAGNIESZ… ?
ZA CO
DAŁBYŚ
WSZYSTKO… ?

 

 

POWIEDZ TO
MIEJ WIARĘ POWIEDZIEĆ WRESZCIE
POWIEDZ TO
UWIERZ W SWOJĄ MOC
POWIEDZ TO
ZIEMIA SIĘ NIE ROZSTĄPI
PTAKI NIE PRZESTANĄ LATAĆ
POWIEDZ TO
ŚWIATŁO SIĘ NIE ZAŁAMIE

POWIEDZ TO
I NIE BĘDZIE JUŻ NIGDY TAK JAK PRZEDTEM
POWIEDZ TO
ZAMIAST CIĄGLE WĄTPIĆ
POWIEDZ TO
PRZESTRZEŃ NIE PRZESTANIE BYĆ CZERWONA
POWIEDZ TO
MORZA NIE PRZESTANĄ ISTNIEĆ
POWIEDZ TO
WSZYSTKO ZAMIENI SIĘ W TANIEC
POWIEDZ TO
MIEJ WIARĘ POWIEDZIEĆ WRESZCIE

A TAM
W DOLE…
ZIEMIA, GDZIEŚ W DOLE
A TY
PONAD
CHMURAMI
PONAD GWIAZDAMI

WSZYSTKO CO BYŁO DALEKIE
BĘDZIE BLISKIE

POWIEDZ TO

A TAM…
Z DALA
ZIEMIA CZERWONA CAŁA

TO ONA
TA KULA
CO WIDZISZ
TAM W DOLE

WSZYSTKO CO BYLO DALEKIE
STANIE SIĘ BLISKIE
A ZIEMIA
GDZIEŚ W DOLE
A TY

PONAD CHMURAMI
PONAD GWIAZDAMI

…POWIEDZ TO… !

CZEGO CHCESZ
CZEGO PRAGNIESZ
CO KOCHASZ

ZA CO
DAŁBYŚ
WSZYSTKO

POWIEDZ TO

 

 

NAJPIERW JEDNAK
ZOBACZ
W MYŚLACH

 

➸ ➸ ➸

 

ICARUS (DIS-LE) / FRENCH TRANSLATION APPROXIMATIVE:

 

Tu considères les rêves pour les rêves
Comme s’ils devraient être cela seulement
Et là-bas…
Tout
Est
Tout

Ton cœur comme si arrâché
Dans ta poitrine
Bat toujours

Et toi… ?
Où est ta volonté… ?
Où le chant de ton âme… ?

Qu’est ce que tu veux… ?
Qu’est ce que tu désires… ?
Pour quoi
Tu donnerais
Tout… ?

 

 

DIS-LE
AIES ENFIN LA FOI
DIS-LE
CROIS DANS TON POUVOIR
DIS-LE
LA TERRE NE SE TRANSFORMERA PAS EN GOUFFRE
LES OISEAUX N’ARRÊTERONT PAS DE VOLER
DIS-LE
LA LUMIÈRE NE SE FLÉCHIRA PAS

DIS-LE
ET IL NE SERA JAMAIS PLUS COMME AVANT
DIS-LE
AU LIEU DE DOUTER SANS CESSE
DIS-LE
L’ESPACE NE CESSERA PAS D’AVOIR DE LA COULEUR ROUGE
DIS-LE
LES MERS NE CESSERONT PAS D’EXISTER
DIS-LE
ET TOUT SE TRANSFORMERA EN DANSE
DIS-LE
AIES ENFIN LA FOI

ET LÀ
EN-BAS…
LA TERRE
EN BAS
ET TOI…

AU-DELÀ
DES NUAGES
AU-DELÀ DES ÉTOILES

TOUT CE QUI T’ÉTAIT INATTEIGNABLE
SERA LÀ

DIS-LE

ET LÀ-BAS…
DE LOIN
LA TERRE
TOUTE EN ROUGE


C’EST ELLE
CETTE SPHÈRE
QUE TU VOIS

TOUT CE QUI T’ÉTAIT ÉLOIGNÉ
VA T’ENTOURER DÈS CE MOMENT-LÀ

LA TERRE
QUELQUE PART EN BAS
ET TOI…

AU-DELÀ
DES NUAGES
AU-DELÀ DES ÉTOILES

…DIS-LE… !

QU’EST CE QUE TU VEUX
QU’EST CE QUE TU DÉSIRES
OÙ SE TROUVE TON AMOUR

POUR QUOI
TU DONNERAIS
TOUT

DIS-LE

 

 

MAIS D’ABORD
REGARDE-LE
DANS TES PENSÉES

 

➸ ➸ ➸

 

BALLADYNA↑WITCH / PARIS, FEBRUARY 2017
PHOTOGRAPHIE SUR CETTE PAGE: PASCAL RENOUX

 

ALL THE LIFE (WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ)

capture-decran-2016-12-10-a-17-03-42

 

➸ ALL THE LIFE
(WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ)
MUSIC:
MIKA TOHVE (BATTERIE, CLAVIER)
LYRICS & VOICES:
BALLADYNA↑WITCH
(For listen ➸ clic sur l’image)

 

capture-decran-2016-12-10-a-17-03-42

 

RZECZYWISTOŚĆ NIE DAWAŁA SIĘ OPANOWAĆ
WYDAWAŁO SIĘ, ŻE NIE PANUJESZ NAD NICZYM
I NAPRAWDĘ NIE PANOWAŁAŚ:
PANOWAŁ TEN, PANOWAŁA TA
KTÓRĄ BYŁAŚ,
TY SAMA
PATRZĄCA NA SIEBIE Z GÓRY
TA TY – Z GÓRY – WIEDZIAŁA JUŻ WSZYSTKO

WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ
NIE INACZEJ…
WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ
NIE INACZEJ…
WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ
NIE INACZEJ…

UBIERASZ SIĘ
JUŻ NAWET NIE WYCHODZISZ
WALCZYSZ

ŻYCIE STAŁO SIĘ WŁASNIE TAK
NIE ROZUMIAŁAŚ PRZEZ CO, SKĄD, DLACZEGO
PO CO…?
DOPIERO DZIS TO WIESZ
DOPIERO JUTRO DOWIESZ SIĘ
WIĘCEJ

WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ
NIE INACZEJ…
WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ
NIE INACZEJ…
WSZYSTKO MUSIAŁO WŁAŚNIE TAK BYĆ
NIE INACZEJ…

ŻYCIE STALO SIĘ WŁASNIE TAK
NIE ROZUMIAŁAŚ PRZEZ CO, SKĄD, DLACZEGO
PO CO…?
DOPIERO DZIŚ TO WIESZ
DOPIERO JUTRO DOWIESZ SIĘ
WIĘCEJ

➸ ➸ ➸

TRANSLATION (PARTIELLE & NON-PAS LITTÉRAIRE)
EN FRANÇAIS:

LA RÉALITÉ NE LAISSAIT PAS DE SE MAÎTRISER
IL SEMBLAIT QUE TU POUVAIS FAIRE TOUT
ET CELA NE CHANGEAIT PAS DE CE QUI AVAIT DÛ SE PASSER
QUE TOUT ÉTAIT PLUS PUISSANT QUE L’ÉTAIT LA PUISSANCE HUMAINE.
ET EN EFFET, C’ÉTAIT AINSI:
CELLE QUI AVAIT LE POUVOIR SUR TOUT
ÉTAIT TOI-MÊME
CELLE QUI TE REGARDAIT
TERRIENNE
DE LA-HAUT

CETTE TOI
SAVAIT DÉJÀ TOUT

TOUT A DÛ ÊTRE EXACTEMENT COMME ÇA
PAS AUTREMENT…
TOUT A DÛ ÊTRE EXACTEMENT COMME ÇA
PAS AUTREMENT…
TOUT A DÛ ÊTRE EXACTEMENT COMME ÇA
PAS AUTREMENT…

LA VIE SE DÉROULAIT EXACTEMENT COMME ÇA
TU NE COMPRENAIS PAS POURQUOI,
PAR QUELLE RAISON
ET D’OÙ CELA VENAIT

POURQUOI…?
SEULEMENT AUJOURD’HUI TU LE SAIS
SEULEMENT DEMAIN TU VAS SAVOIR
PLUS

➸ ➸ ➸

BALLADYNA↑WITCH / PARIS, DECEMBER 2016
PHOTOGRAPHIE: PASCAL RENOUX

MANDRÁGORA

This slideshow requires JavaScript.

➸ MANDRÁGORA
MUSIC:
MIKA TOHVE (BATTERIE)
FABRICIO L. (GUITARE)
LYRICS & VOICES:
BALLADYNA↑WITCH
(For listen ➸ clic sur l’image)

capture-decran-2016-10-24-a-01-14-22

 

ZABIJAJĄCYM WZROKIEM PATRZĘ WOKÓŁ
MONSTRUM STOI WYJŚCIA BRONI
JESZCZE STAWIA SIĘ JAK CHORE
NA DRZWIACH
NA DRZWIACH
NA DRZWIACH…!

NIE WYJDZIESZ…!
NIE WYJDĘ…?!
NIE WYJDZIESZ…!
NIE WYJDĘ…?!
NIE WYJDZIESZ…!
NIE WYJDĘ…?!

ZNIKAJ MONSTRUALNA KREATURO
Z RZECZYWISTOŚCI TEGO ŚWIATA
KTÓRY PIĘKNY MA BYĆ

ZNIKAJ…!

ROZSZARPIĘ!
ROZSZARPIĘ!
ROZSZARPIĘ!
ROZSZARPIĘ!
CIĘ!

ZNIKAJ MONSTRUALNA KREATURO
Z RZECZYWISTOŚCI TEGO ŚWIATA
KTÓRY PIĘKNY MA BYĆ

ZNIKAJ…!

➸ ➸ ➸

BALLADYNA↑WITCH
Written & sungshouted à PARIS, DECEMBER 2016

APOCALYPSE (JESZCZE TU JESTEŚ, WROGU…?!)

APOCALYPSE (JESZCZE TU JESTEŚ, WROGU…?!)

 

LYRICS & VOCALS :
BALLADYNA↑WITCH
MUSIC :
WOXEY (Batterie, Violine & Percussion)
Mike_66 (Clavier, Batterie & Synth-Vocals)
FOR LISTEN THE SONG ➸ CLIC SUR L’IMAGE

 

capture-decran-2016-10-24-a-01-07-50

 

JESZCZE TU JESTEŚ, WROGU…?!
NA PRAWO, NA LEWO PATRZYSZ SIĘ…?!

My tu na polu walki
Zachcianki, życzenia, marzenia naszych wrogów
naszymi nie są

Zmiecie burza mojego serca
wszystko co z serca nie idzie
i do serca nie należy

Jeszcze tu jesteś, wrogu…?!

Zachcianki, życzenia, marzenia moich wrogów
moimi nie są

ZMIECIE BURZA MOJEGO SERCA
WSZYSTKO CO Z SERCA NIE IDZIE
I DO SERCA NIE NALEŻY

 

➸ ➸ ➸

 

BALLADYNA↑WITCH ➸ PARIS, NOVEMBER 2016.

WYRAZIĆ WSZYSTKO (THE RHYTHM OF THE LIFE)

WYRAZIĆ WSZYSTKO
(THE RHYTHM OF THE LIFE)

L¥RICS & VOICE: B-WITCH
MUSIC: BURAN70 (Guitar, Batterie, Basse)
AkeTheSnaker (Guitar)
FOR LISTEN THE SONG ➸ CLIC SUR L’IMAGE

 

image

 

BEZ SŁÓW
BEZ SŁÓW
BEZ SŁÓW

BEZ GŁOSU
BEZ SŁÓW
JAK WYRAZIĆ WSZYSTKO
JAK OPOWIEDZIEĆ
CO DZIEJE SIĘ
CO STAŁO SIĘ
CO WYDARZYŁO SIĘ

BEZ SŁÓW
BEZ SŁÓW
BEZ SŁÓW
GESTEM
KRZYKIEM
NIE SŁOWEM,
NIE

CI CO MÓWIĄ ŻE TO MOŻLIWE
KŁAMIĄ
KŁAMIĄ
KŁAMIĄ

GESTEM
KRZYKIEM
NIE SŁOWEM


WYRAZIĆ WSZYSTKO

 

image

 

TEXTE: BALLADYNA ↑ WITCH ➷ PARIS, NOVEMBER 2016
PHOTOGRAPHIE: LA ROCHELLE ➸ OCTOBER 2016.

WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS

This slideshow requires JavaScript.

WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS / ALBUM →
BALLADYNA-WITCH.BANDCAMP.COM/ALBUM/WITCHS-SONGS-WITH-GOTARDS-MUSICS

 

“L’âme d’un être humain est ainsi construite qu’elle ne peut pas oublier certaines horreurs vues ou vécues, certaines choses indicibles et certaines affres.
Si elles ont été là, s’il fallait tenir, si la vie exigeait cela – de tenir, sans devenir fou, folle, tenir en vivant, jusqu’à la frontière de l’inimaginable et de l’impossible.
On vit avec, on ne s’échappe pas de son vécu, et même si on n’y pense pas, même si on continue à vivre – on n’oublie, jamais.
Il y a pourtant certaines choses, aussi – sur lesquelles on ne peut pas dire même cela.
On ne peut pas le dire – et on ne le peut pas par cette simple raison – qu’on ne les survit point.
On n’en sort pas.
Au moins, on n’en sort pas comme on était avant.
On a été mort, morte.

…Mais celles-là – si on les avait oubliées – on serait mort encore plus, mort une fois de plus.
La vie sans mémoire des choses – des mêmes dont le monde autour parle comme des choses inadmissibles, donc abstraites – donc, ensuite : irréelles – donc, en sous-entendu : inexistantes, des choses dont l’existence on a pourtant désormais la preuve, car on les a vécu soi-même, la vie sans mémoire des choses qu’on ne peut pas nier, devient impossible ainsi qu’elle l’est avec cette mémoire.
La vie – ne peut servir qu’à un but désormais : déraciner tout – absolument tout – ce qui fait que le monde vit – encore et encore – ces choses-là – dont de l’existence ainsi que de ses raisons on se rend désormais compte.
Si l’on en pense.
La haine pour le mal dont on a vu tomber le masque est tellement grande qu’on ne peut que se battre pour finir avec tout ce qui le rend possible – et surtout, se battre pour l’anéantir la où se trouvent ses fondements.

Pour que JAMAIS PLUS, JAMAIS ET PERSONNE,
NI AUCUN ÊTRE VIVANT, À AUCUN PRIX, JAMAIS ET NULLE PART.
NE VIVE DU MENSONGE, DE L’EMPRISONNEMENT, DE L’INVIVABLE.

…Le monde pourtant tourne depuis les siècles.
TELL QUARAMEL, musique de GOTARD en parle.
Il continue de tourner, les « lois » écrites par les hommes, les « lois » suivies par les foules soumises, ne changent pas.
Comme s’il n’y ait de rien.
Mais on n’arrête pas son oeuvre.
On ne veut pas et n’acceptera jamais faire d’une autre chose que celle-là.

De sa force – qui s’était forgée grâce aux horreurs, grâce aux enfers – la Sorcière, aujourd’hui, possède la Conscience”.

/TEXT FROM “WITCH’S WRITINGS”➷ LIÉ AVEC LA PRÉSENTATION OF THE SONGS “PŁOŃ, WIEDŹMO, NA STOSIE… ! (CRUCIFIED HEART)” & DE “ASTROLABIUM (WITCH’S COURSE TO THE STARS)” EN 2015 À LA Soirée “Cénacle du Cygne” à PARIS/.

 

 

« WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS ». Il s’agit d’une très ancienne histoire du cycle des Songs : qui ne pouvait pas, pendant longtemps, de se voir en ce que, il y a certain temps, on nommait « l’album ».
…J’étais… parfois… comme en surprise – en re-écoutant mes propres chants d’il y a des siècles, d’il y a de hier : mais c’est comme la surprise sans surprise, une non-surprise – puisque ces chants… on sait très bien d’où ils viennent, on se rappelle TOUT.
ON N’OUBLIE PAS.
ON SAIT AUJOURD’HUI LE « POURQUOI »,
AU MOINS ON LE SAIT PARTIELLEMENT: ET ON SAIT DONC QUE « OUBLIER » SERAIT ENLEVER LE SENS AUX CHOSES.
ON NE LE FERA PAS.
– TOI, LA WITCH : TU NE LE FERAS PAS… !
TU VOULAIS LE SAVOIR… ?
TU L’AS EU… ! CE QUE TU VOULAIS – TU L’AS EU… !
…ET BIEN, AU MOINS PARTIELLEMENT.

 

➸ ➸ ➸

 

WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS. LYRICS & VOICES: ฿ALLADYNA-WITCH ➹ MUSICS: GOTARD / JACEK KUL. PHOTOGRAPHY & ALBUM’S COVER: ANDREAS CARAISCO & ฿-WITCH / Théâtre De Révolte ↑ Violent Dance & Voice Theatre Company, XXI SIÈCLE. GOTARD’S PHOTOGRAPHY (COVER OF THE ALBUM ON YOUTUBE): ARCHIVE OF THE ARTIST. FRANCE, 2012-2016. Album: https://balladyna-witch.bandcamp.com/album/witchs-songs-with-gotards-musics
Website des “WITCH’S SONGS WITH GOTARD’S MUSICS”:

BALLADYNA-WITCHSONGS2.TUMBLR.COM